motif

Le projet

Le rapprochement puis la fusion des Communautés de Communes du Piémont de Barr et du Berstein et de l’Ungersberg créant la CC du Pays de Barr a permis l’élaboration d’une politique globale de développement touristique et culturel du territoire. Le volet patrimonial de celle-ci a dégagé trois identités fortes du Pays de Barr : les paysages, le patrimoine architectural, les arts et savoir-faire. Le plan d’action élaboré à partir de ce constat, préconisait la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine (CIP), tant en direction du public local que des touristes pour valoriser ces patrimoines.

Portail CIP (c) Stéphane François Portail CIP (c) Stéphane François

Le projet de création d’un CIP, dirigé par Mme Sophie Reeb, s’est inscrit dans un programme de pôle d’excellence rurale (PER). Mis en place en 2006, les PER sont issus d’un ensemble de mesures en faveur du développement des territoires ruraux. Les PER ont notamment pour vocation, la promotion des richesses naturelles, culturelles et touristiques.

En parallèle, le Conseil général du Bas-Rhin, soutenait, depuis le 13 juin 2005, la création de Centres d’interprétation du patrimoine portés par des intercommunalités, afin de :

  • S’engager dans une politique de sensibilisation au patrimoine dans le cadre d’une série de thématiques identifiées, à son respect, sa préservation et sa valorisation,
  • Contribuer à la qualité et à la variété des prestations dans le domaine de l’éducation au patrimoine.

L’acquisition, en 2005, par la Ville d’Andlau, de l’ancien hôtel d’Andlau, monument emblématique du Pays de Barr érigé en 1582, communément appelé « la Seigneurie », semblait le lieu tout désigné pour abriter un centre voué à l’expérimentation du patrimoine par les sens et la pratique. Les « ateliers de la Seigneurie » étaient nés !

Pour atteindre ces objectifs, les « ateliers de la Seigneurie » prévoyaient dès leur préfiguration :

  • Une exposition permanente autour du patrimoine, des métiers d’art et artisanaux
  • Des expositions temporaires,
  • Des espaces dédiés aux ateliers pédagogiques, centrés sur la pratique,
  • Un centre d’information et de documentation,
  • Une boutique et un espace de détente,
  • Des locaux administratifs.

Après 5 années de travaux, les « ateliers de la Seigneurie » ouvrent au public le 18 octobre 2013.

L’association des amis de la Seigneurie

Dès la préfiguration du projet, l’Association des Amis de la Seigneurie à Andlau (AASA), créée le 16 mai 2008 sous l’égide de M. Maurice Laugner, ancien maire d’Andlau, a soutenu la création d’un Centre d’interprétation du patrimoine. Forte d’une cinquantaine de membres, elle regroupait des personnes engagées dans la mise en valeur du patrimoine du Pays de Barr et plus généralement du patrimoine alsacien.

L’AASA a ainsi contribué à la réalisation de contenus du parcours permanent mais aussi organisé des visites guidées des 20 communes de la Communauté de Communes pour permettre à ses membres de prendre conscience de la richesse patrimoniale du territoire, en vue d’enrichir la muséographie du CIP.
L’AASA s’était investie pour accompagner le fonctionnement et assurer la promotion des « ateliers de la Seigneurie ».
Après plusieurs années de fonctionnement, l’AASA a été dissoute en 2019.

 

motif